Sport, Actualités

Voile

Succès pour la 5ème édition des « Voiles de Tradition »

Du 8 au 14 octobre, ce rassemblement de voiliers mythiques de retour des Voiles de Saint-Tropez, était, comme chaque année, un spectacle pour le grand public à couper le souffle sur l'eau et de belles rencontres à partager à quai.

En effet, c'est ce week-end du 13 au 14 octobre que le public a pu les voir sur l'eau pour les deux jours de rallye en rade de Hyères.

A peine les Voiles de Saint-Tropez achevées (1er - 7 octobre), Hyères, se tournant vers les années glorieuses du yachting, accueillait gréements auriques, goélettes, marconi, sloops, Class J, 12mJI. Et, cette année, les dinghies ont même pu courir sur leur propre rond, le 13 octobre.

UNE VINGTAINE DE BATEAUX

Tout d'abord, FRANCE, bateau mythique du Baron Bich. Ce vénérable voilier en acajou de 48 ans, a navigué sur tous les océans du monde, du Morbihan à la Côte Est américaine en passant par le Danemark et même le Léman. Mais, dans sa longue histoire, il n'a navigué, dans le passé, qu'une seule fois dans les eaux de la Grande Bleue, lors de la campagne de préparation de la Coupe de l'America 1977, à Hyères !

Ensuite, ANTHEA, goélette aurique de Daniel Bombigher, architecte naval atypique. Son concept de « goélettes romantiques » consistait à reprendre à la tradition ce qui avait fait ses preuves et d'y introduire la technologie moderne de construction.

En s'inspirant des goélettes de cabotage de Nouvelle Angleterre, il a créé la série des « Shpountz », voiliers de voyage efficaces et confortables.

Enfin, ROI D'YS, sloop bermudien de 11 m de la class « Breeon » en acier dessiné et construit par l'architecte hollandais Frans Maas, en 1965. Les Breeons sont de très beaux yachts traditionnels, construits avec des matériaux de qualité supérieure à des normes très élevées distribués en France par les chantiers Vanek à la Trinité-sur-Mer.

Le Brigantin fut construit en 1939 aux Sables d'Olonnes. Ancien thonier à voiles, il a effectué pendant des années des campagnes de pêche entre le Portugal et la mer d'Iroise. Vendu et convoyé en Méditerranée dans les années 70, le Brigantin et son propriétaire ont beaucoup navigué lors de croisières autour des îles Grecques.

GRANDE FINALE DU GC32 RACING TOUR 2018

La cinquième épreuve et grande finale du GC32 Racing Tour 2018 s'est déroulée à Toulon, du 10 au 14 octobre, pour les catamarans volants de la Classe GC32. Soutenue par la Métropole TPM et la Ville de Toulon, la GC32 TPM Med Cup se déroulait dans la Rade de Toulon, où les équipages et les spectateurs pouvaient partager les frissons autour d'une des classes les plus rapides du monde sur l'eau avec des voiliers défiant la gravité, capables d'atteindre des vitesses de pointe avoisinant les 40 nœuds. La cérémonie de remise de prix s'est déroulée 14 octobre.

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures