Politique, La Valette du Var

Voeux 2017 - La Valette-du-Var

Christiane Hummel : « Si on ne bouge pas, ce sont les autres qui vous bougent » ! 


Pour la sénatrice-maire de La Valette-du-Var, « l'année qui vient de s'écouler a connu des gros événements qui ont fait couler de l'encre de presse » ! Mais la grande nouvelle politique de la semaine est son annonce de ne pas briguer un nouveau mandat de sénateur, préférant rester maire de sa ville à temps plein, pour cause de loi sur les cumuls de mandat.


De quoi s'agit-il ? La sénatrice maire veux parler bien sûr de la nouvelle Bibliothèque George Sand et de la magnifique exposition les livres anciens d'enfants et des livres en relief. Elle explique : « Cette nouvelle structure culturelle tournée vers les enfants a coûté quelques 400 000€ et s'est très vite remplie de rayonnages et de livres. Toute proche des écoles et plus particulièrement des 5 écoles du centre-ville et de Paul Arène, les enfants y font des ateliers et les mamans les savent en sécurité. Et l'arrivée de nos gendarmes. Ils sont maintenant tout à fait chez eux et je sais qu'ils sont heureux à La Valette. C'est donc de Jango ! Il est devenu grand et très efficace contre les mauvais esprits et les mauvais gestes. C'est notre nouvelle brigade canine » !

Elle ajoute : « Ce n'est toujours pas cela à quoi vous vous attendiez. Alors peut-être à l'installation d'un site culturel sous le chapiteau de la compagnie Attention Fragile qui a accueilli tant de si belles manifestations. Nous avons eu quelques témoignages dans la presse que je remercie de son intérêt pour la ville. Mais je vois que ce n'est pas encore cela à quoi vous pensiez.
Peut-être à l'honneur que j'ai eu de recevoir le 8 mars les femmes Meilleurs Ouvriers de France au Sénat avec la présence de Gérard Larcher, Président du Sénat. Elles ont été tellement fières et heureuses qu'elles sont venues à La Valette pour leur Assemblée Générale constitutive et c'est nous qui avons été fier. Meilleur Ouvrier de France, quel titre magnifique ».
Et en parlant d'elle-même, elle reprend : « Le maire de La Valette du Var aimerait bien l'avoir car elle se préoccupe de travailler avec des artisans et des producteurs locaux contre le gaspillage et pour le bien-être des enfants des cantines, des centres-aérés et de la petite enfance. Les parents doivent le savoir. C'est une action de tous les jours pour nos petits. En parlant de petits, la bibliothèque George Sand fin prête a pu être inaugurée le 10 mai. Ce même jour, j'ai signé un partenariat avec Orange pour le déploiement de la fibre numérique dans la ville. Ce n'est toujours pas ce qui vous traversait l'esprit. M'y voilà » !

NAISSANCE DU MAGNIFIQUE CHATEAU REDON

La sénatrice dévoile enfin l'information tant attendue : « C'est la naissance de Château Redon qui a pris la place d'une atroce et sale friche commerciale autour de Barnéoud et de CBC. Maintenant, c'est un magnifique quartier de logements, bureaux, services, retail parc bâti le long de l'Avenue de l'université, autour du Transport en Commun en Site Propre comme l'agglomération l'avait décidé dès 2002. Ce site propre qui n'a été retardé qu'à cause de la malveillance de jaloux politiques. Mais M. le Président tout peut maintenant commencer autour du TCS. C'était une zone où nous n'avions que des friches. Il a fallu en tirer le meilleur parti et c'est grâce à l'obstination et la détermination qui a été celle de l'agglomération.
Si 2016 a vu éclore Château Redon, 2017-2018 le verra s'épanouir autour des 500 logements de l'Avenue de l'Université dont déjà 231 en cours de construction.
Comme toujours la mixité est parfaitement respectée avec 1/3 de logements en accession, 1/3 pour les actifs et 1/3 de logements sociaux. Tous sont des logements de grande qualité architecturale qui feront l'objet de présentation par des architectes de renom le 19 janvier au centre culturel Pierre Bel où vous êtes tous invités.
Les bureaux, hôtels et services sont prévus. Nous avons pu acheter les terrains nécessaires grâce à notre outil de développement : la SEMEXVAL et la confiance de nos préteurs. Né en avril 2016, le nouveau pôle de vie " L'Avenue 83 " axé autour des loisirs et du commerce a éclaté de toute sa beauté. Il a été inauguré le 12 avril 2016 aux côtés de Jean-Michel Wilmotte et Gilles Boissonnet. Un centre reconnu internationalement mais qui au plan local ne nous a pas toujours valu que des propos bienveillants mais je ne vois pas pourquoi nous n'en serions pas fiers. Mais comme disait ma grand-mère : " Nul n'est prophète en son pays " et elle ajoutait " il vaut mieux faire envie que pitié ".

1 MILLION DE TAXE GRACE A L'AVENUE 83

Le résultat est là et tout le monde en profite : plus de 1 000 emplois dès avril et toujours de nouvelles créations, plus de 4,5 millions de visiteurs à ce jour, plus de 1 millions d'€ de taxes pour la communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée et pour la ville. Je me répète souvent avec gourmandise les propos de Jérôme Seydoux, propriétaire du groupe Pathé, lors de l'inauguration du 1er IMAX Laser de France et 3ème d'Europe (après Londres et Berlin, La Valette du Var) : " Si on ne se bouge pas, ce sont les autres qui vous bougent ". J'ai inscrit cette maxime en lettres d'or dans mon bureau et je m'applique à bouger tous les jours mes collègues » (...).

Elle conclut sur une note financière : « Maintenant c'est 2017 et vous pouvez sortir vos mouchoirs ! Plus de sous, plus rien ! En mars 2012, nous avions 3,5 millions d'€ de dotations d’État. En 2017 nous en aurons au mieux 1,2M€. Nous avons perdu 64% de nos dotations et il faut continuer à vivre et à payer. Car nous rapportons maintenant à l’État plus d'argent qu'il nous en verse et ce n'est pas fini car le budget que le gouvernement vient de faire voter par sa majorité reporte tous les financements de ses promesses en 2018. Bon courage pour les futurs responsables au gouvernement et ceux des collectivités locales. Nous avions cette année en France 10 départements en faillite. Combien aurons-nous de villes en plus ? Pour La Valette, je me suis engagée devant vous l'année dernière ici-même à ne plus augmenter les taux jusqu'en 2020 compris. Je tiendrai parole. Je rappelle, car beaucoup de mensonges mesquins ont été propagés que nous n'avions pas changé le taux de notre Taxe d'Habitation pendant 25 ans jusqu'à 2016. Elle est actuellement toujours une des plus basses de notre strate. En 2016, la fiscalité de la ville pour les ménages a augmenté de 4,5%. Ce sera la seule modification jusqu'à la fin de ce mandat. Il faudra faire avec, je l'ai promis et je tiendrai.
Bien sûr il faut restreindre dans ce cas les dépenses pourtant en ces temps d'incertitude il est surtout nécessaire de maintenir notre cohésion sociale ».

Photos André Goffin

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

ADIM EDITIONS 2972 Route de Saint-Honoré

83250 La Londe les Maures