Santé

Befeedo

Amandine Hautot a développé Befeedo, le soin par le microbiote

Amandine Hautot a créé Befeedo pour accompagner et contribuer à améliorer la santé en mettant le focus sur le microbiote. Écoutez votre ventre, il a des choses à vous dire !

La Gazette du Var a rencontré Amandine Hautot, « Femme entrepreneuse », qui a bénéficié d’un accompagnement personnalisé grâce à la société Orange et d’ateliers sur mesure et de soutien par des mentors pour donner vie à Befeedo.

Qui êtes-vous Amandine Hautot ?

Amandine HAUTOT. J’ai 38 ans, je suis maman de 2 enfants.  J’ai suivi une formation d’Ingénieur en Biologie Industrielle, formation assez généraliste, qui m’a permis à la fois d’approcher le domaine de la cosmétique et le domaine médical, pharmaceutique. J’ai commencé dans la cosmétique et les parfums. J’ai découvert que mon besoin était d’être dans un domaine qui mettait plus de sens dans ma vie au travers de mon travail. Je me suis donc orientée vers le médical dans lequel j’ai travaillé pendant plus de 10 ans.

Quel a été l’élément déclencheur ?

AH. Ma prise de conscience a eu lieu à la suite de mon expérience de téléconsultation en e-santé et à des problèmes de santé, notamment des crises de sigmoïdite à répétition, inflammation de la dernière partie du côlon. Véritable prise de conscience sur l’origine de ces maladies, qui sont des maladies chroniques. J’ai dû attendre deux ans avant un réel diagnostic et une prise en charge.

Pouvez-vous raconter ce qui se passait ?

AH. Après cette prise en charge, le conseil était de manger sainement et de faire du sport, ce que je faisais déjà. Physiquement, j’avais des douleurs aiguës. Le risque était de perdre une partie du côlon. On m’a informé qu’il n’y avait rien à faire en prévention. Je n’ai que 37 ans. Cette maladie normalement s’annonce plus tardivement. Ne pouvant pas continuer de cette façon car c’était vraiment handicapant, j’ai remis ma casquette de scientifique et d’ingénieure.

Qu’avez-vous découvert ?

AH. Je me suis tournée vers la littérature. J’ai découvert qu’il y avait énormément de connaissances sur le microbiote et qu’il existait un lien évident entre maladies chroniques et microbiote intestinal. C’est tout un écosystème avec des micro-organismes avec lesquels on vit. Quand on se nourrit, on se nourrit pour soi et on nourrit tout cet ensemble de bactéries.

Puis, mes lectures se tournent vers « Le charme discret de l’intestin » Giulia Enders et « Incroyable microbiote !» de Julien Scanzi. Je mets des choses en place pour moi afin d’améliorer certains points. Les aspects alimentation et sport faisaient déjà partie de mon quotidien mais j’avais peut-être négligé ma santé mentale. Chacune des crises arrivaient après de gros épisodes de stress. J’étais, en effet, passée pas loin d’un burn-out. Tout est lié ! Des études vont dans ce sens et nous pouvons agir sur trois piliers : l’activité physique, l’aspect mental et l’alimentation. L’alimentation est l'un des plus gros piliers mais il ne faut pas négliger les deux autres.

Quel a été le parcours ?

AH. J’ai donc réussi à mettre des choses en place de mon côté. Ainsi, j’avais envie de mettre à profit une solution pour toutes les personnes qui ont des maladies chroniques, pour améliorer leur qualité de vie, car on sait que c’est un handicap. Beaucoup de personnes, suivies par des médecins, trouvent que leurs symptômes quotidiens ne s'améliorent pas assez. Souvent, les traitements classiques ne répondent pas à tous leurs besoins.

J’ai réalisé qu’un accompagnement personnalisé était à mettre en place, en complément de la médecine conventionnelle pour traiter tous ces symptômes du quotidien. Il y a beaucoup de petits changements à réaliser, à la portée de tous, qui peuvent faire une réelle différence.

Le but n'est pas de proposer un régime restrictif, car cela ne fonctionnera pas mais plutôt d'aider tout le monde à comprendre son corps. En apprenant comment le microbiote affecte notre bien-être, nous pouvons mieux comprendre l’origine de certains problèmes de santé. Cette connaissance nous montre l’importance de bien manger, de prendre soin de sa santé mentale et de rester actif. Nous voulons tout simplement expliquer ces choses de manière facile à comprendre.

Propos recueillis par Laurette PARAY.

A NOTER...

Retrouvez Amandine Hautot et Befeedo sur Facebook et Instagram !

Association Let’s Microbiota

276 boulevard de la République

La Ciotat

befeedo.fr / letsmicrobiota.fr / microbiotestore.fr

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B

83250 La Londe les Maures