Tourisme

Maison Foncin

Une étape incontournable des circuits touristiques du Var

Après des années de travaux, la Maison Foncin a rouvert ses portes au public.

C'est avec fierté que Philippe Leonelli a accueilli, le 11 mai, ses invités devant la Maison Foncin, fer de lance du patrimoine architectural de Cavalaire, au cœur du magnifique massif des Maures, pour y célébrer sa réouverture au public, rendue possible par l’action conjointe de l’État, de la Région, du Conservatoire du littoral et du Département.

TOURISME DURABLE

« Mais, au-delà de l’histoire que porte cet édifice, de son identité, de sa richesse et de la mise en valeur de notre patrimoine naturel, j’aime à dire qu’en raison de sa situation, le domaine Foncin est la parfaite illustration de la vision que nous voulons construire pour l’avenir de notre territoire. Entre mer et collines, bordée de vert et de bleu, il reflète notre volonté d’aller plus loin en développant et en diversifiant un tourisme durable tout au long de l’année. Sa réouverture au public est la première pierre de cette complémentarité que nous souhaitons créer entre terre et mer. Elle est ce lien essentiel entre nos communes pour faire rayonner notre territoire » a rappelé le premier magistrat, avec conviction. Car, avec l’aide du Conservatoire du littoral, des services de la Ville de Cavalaire, et de l'Office de Tourisme, les habitants du Var et les vacanciers peuvent désormais profiter de ce site exceptionnel, en partant à la découverte de la faune et de la flore mais aussi de l’histoire de la famille Foncin, et de celle du train des Pignes qui passait par ici.

« Je n’ai aucun doute sur la réussite de ces nouveaux rendez-vous plébiscités par nos administrés autant que par nos visiteurs. En témoigne le succès des ouvertures de la Maison à l’occasion des Journées du patrimoine. Si, avec mon équipe municipale, nous sommes aussi enthousiastes, c’est que cette réouverture symbolise la concrétisation d’un vaste projet de développement d’un tourisme vert », a poursuivi Philippe Leonelli.

FORMIDABLE TRAVAIL

Dans l'esprit de l'élu, il s'agit de la future Maison de la nature, c'est à dire la réhabilitation de l’ancienne usine de traitement des ordures ménagères, et dont les travaux de gros œuvre vont débuter en septembre. Elle proposera aussi un lieu d’échanges et d’activités pédagogiques, d’éducation et de sensibilisation à l’environnement. Et sera le point de départ de multiples randonnées pour profiter des sentiers dans les collines.

Le potager pédagogique, attenant à ce futur bâtiment, accueille déjà des milliers de visiteurs chaque année, grâce à des ateliers ludiques à destination des enfants et des plus grands, mais aussi de la découverte des animaux de la ferme.

« Je salue le formidable travail que réalise l’équipe de l’association 'Dynamique ensemble', qui œuvre pour faire vivre ce lieu apprécié de tous. Cette diversité d’activités et de lieux de découverte, entre la Maison Foncin, la Maison de la Nature, le Potager, et les jardins du Rayol, fera de ce territoire un lieu d’exception, dédié à la nature ou chacun pourra apprendre, découvrir ou se ressourcer au cœur de nos collines, seul, en famille ou entre amis. Grâce à vous tous, nous offrons aux Cavalairois et à nos visiteurs l’accès à un joyau architectural sans égal. Soyez assurés que nous valoriserons ce lieu emblématique au-delà du golfe de Saint-Tropez et du Var pour en faire une étape incontournable des circuits touristiques du Sud de la France », a conclu le maire et conseiller départemental.

Photos Alain BLANCHOT.

A NOTER...

Visite tous les mercredis. Départ à 9h30 et 13h30. Durée : 2h30 à 3h. 19 personnes par visite.

A partir de 12 ans : 9€.
De 6 à 12 ans : 4€.
Gratuit pour les moins de 6 ans.

Renseignements auprès de l'Office de Tourisme :

Maison de la Mer

50 Rond-point Saint-Exupéry

Cavalaire

04.94.01.92.10 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Les personnalités :

Éric de Wispelaere, sous-préfet du Var,

Sereine Mauborgne, députée du Var,

Vincent Morisse, président de la Communauté de Communes du Golfe de Saint-Tropez, maire de Sainte-Maxime,

Véronique Lenoir, conseillère départementale,

Sylvie Siri, maire de Saint-Tropez,

Anne-Marie Waniart, maire de Gassin,

Roland Bruno, maire de Ramatuelle,

Bernard Jobert, maire de la Croix-Valmer,

François Fouchier, délégué régional du Conservatoire du littoral,

Dominique Lain, président du SDIS,

Colonel Grohin, commandant le SDIS du Var.

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B

83250 La Londe les Maures