Environnement

MPM rénovation énergétique

François de Canson : « En 2023, un programme de 3 millions d'€ pour la rénovation énergétique »

Le 8 octobre au pôle Culturel de Cuers, François de Canson, président de Méditerranée Porte des Maures, a rappelé l'engagement de l'Intercommunalité en faveur de la rénovation énergétique.

En présence des élus de MPM, François de Canson s'est félicité au programme mené par la Ville de Cuers qui a fait de l'adaptation a changement climatique une priorité à travers le programme « Cuers, ville fraîche ».

PROGRAMME DE RENOVATION ENERGETIQUE

En France, sur les 35 millions de logements, 7 millions sont des passoires énergétiques. Face au changement et à la crise énergétique, les collectivités publiques ont besoin d'outils performants pour pouvoir agir.

C'est pourquoi début 2023, MPM et ses partenaires (État, Région, Département, Action Logement) vont lancer un dispositif de soutien aux propriétaires de logements avec la mise en place d'un Programme d'Intérêt Général.

Ce programme permettra aux habitants d'être aidés et accompagnés dans leurs démarches et dans leurs futurs travaux de rénovation énergétique et d'adaptation du logement pour les personnes âgées notamment.

Ce programme triennal représente environ 3 millions d'€ d'aides au bénéfice des seuls habitants de MPM.

AXE FORT DE LA MANDATURE

« Notre présence témoigne de notre engagement commun sur cette thématique importante l'amélioration de la performance énergétique des bâtiments (…). Notre Communauté de communes a décidé d'engager son territoire dans la transition énergétique et écologique et d'en faire un axe fort de son projet de territoire pour la mandature (2021 – 2027) », a expliqué François de Canson.

Le maire de La Londe-les-Maures a ajouté : « Comme vous le savez, l'adaptation au changement climatique est l'un des piliers de la Cop d'Avance que nous soutenons avec Renaud Muselier et la Région Sud. La rénovation énergétique en est une partie intégrante ».

Car, particuliers ou entreprises privées ou publiques, nous sommes tous concernés et nous avons un rôle important à jouer.

« A la tête des collectivités que nous gérons, nous devons faire preuve d'exemplarité en adoptant des pratiques vertueuses », a insisté le vice-président de la Région en charge de l'attractivité.

Concrètement, l'Intercommunalité a lancé une opération de thermographie aérienne infrarouge sur ses 6 communes membres, en décembre 2021.

Cette action s'intégrait dans le Plan-Climat-Air-Energie Territorial de la Communauté de communes, en articulation avec d'autres actions menées en faveur de la rénovation énergétique de l'habitat. A terme, ce Plan va définir un programme d'actions à 6 ans, en faveur de la réduction des consommations et du développement des énergies renouvelables sur le territoire de l'Intercommunalité.

A NOTER...

Les objectifs poursuivis par MPM :

Ils sont compatibles avec ceux du Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) et visent :

  • Une diminution de la consommation énergétique par rapport à 2020, avec des objectifs à moins 14% en 2023 et à moins 30% en 2050.
  • Une augmentation de la part des énergies renouvelables dans les consommations à 33% en 2023 et à 97% en 2050.
  • Une réduction des Gaz à Effet de Serre (GES) de moins 44% en 2023 et moins 75% en 2050.

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B

83250 La Londe les Maures