Sécurité

Place Nette

255 gendarmes mobilisés sur une opération anti-délinquance

La semaine du 5 février, les gendarmes du Var ont procédé à une opération « Place Nette », auparavant nommée « Opération Tempête ».

Action coup de poing contre la délinquance, cette opération a permis le dénouement de plusieurs enquêtes et l’interpellation d’individus recherchés. Une réussite donc pour les 255 militaires engagés.

Depuis plusieurs mois, des opérations « Tempête », devenues opérations « Place Nette », se multiplient sur l’ensemble du territoire. Visant à intensifier les contrôles et à renforcer l’action des forces de gendarmerie sur une durée et un territoire précis, ces opérations permettent de mettre un coup d’arrêt à plusieurs phénomènes de délinquance : trafics de drogue, vols, escroqueries, etc.

Dans le Var, où plusieurs opérations de ce type ont déjà été menées, une autre vient de se terminer. Planifiée du 5 au 8 février, cette opération « Place Nette » a mobilisé 255 militaires, renforcés par un escadron de gendarmerie mobile Guépard.

RESULTATS CONSEQUENTS

Le dispositif de contrôle de zone déployé par les gendarmes a permis de contrôler 580 véhicules et 660 personnes, parmi lesquelles ont été identifiés sept ESI (Étrangers en Situation Irrégulière), dont six faisaient déjà l’objet d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Cinq infractions pour conditions d’hébergement indignes ont également été relevées, ainsi qu'une infraction pour faux documents, deux emplois d’étrangers sans titre, treize délits routiers et sept amendes forfaitaires délictuelles liées aux stupéfiants. Sur la route, en gestion de flux, 41 contraventions ont été dressées et un port d'arme de catégorie D (dont le transport sans motif légitime est interdit) a été trouvé.

Concernant les personnes recherchées, l’opération « Place Nette » a permis de découvrir quatre personnes inscrites au Fichier des personnes recherchées (FPR), dont un mineur et un individu devant être placé en retenue. Sur le terrain, les gendarmes du Var se sont également rendus dans trois gares, contrôlant douze trains et assurant une surveillance renforcée au sein de ces lieux publics. Une sécurisation a également été effectuée au sein du quartier de La Gacharelle, à Vidauban.

DOSSIER JUDICIAIRE RESOLU

Au-delà du dispositif de contrôle de zone, cette opération « Place Nette » a permis de mettre en œuvre une opération judiciaire conduite par la Brigade de recherches (B.R.) de Hyères. Portant sur le travail dissimulé d’ouvriers agricoles d’origine marocaine, cette enquête s’est concrétisée par l’interpellation et le placement en garde à vue, le 6 février, de cinq mis en cause, défavorablement connus de la documentation judiciaire.

Au total, dans cette affaire, en plus de l’interpellation de ces cinq individus, cinq véhicules et deux scooters ont été saisis ainsi que plus de 370 000 euros (sous différentes formes). À l’issue des gardes à vue, trois des individus ont été mis en examen avec contrôle judiciaire.

BILAN POSITIF

À la suite de cette opération, la préfecture du Var, qui copilote ces actions menées par la gendarmerie et la police nationales, a dressé un premier bilan positif des opérations « Place Nette 83 ».

Menées en lien avec les procureurs de la République des tribunaux judiciaires de Toulon et de Draguignan, dans les Quartiers de reconquête républicaine (QRR) et les Quartiers prioritaires de la ville (QPV) des communes de l’agglomération toulonnaise et à Fréjus, ces opérations ont ainsi conduit à la saisie de plus de 100 kg de cannabis, 3 kg de cocaïne et près de 200 000€ en numéraire.

Au total, 154 individus ont été interpellés sur les 900 personnes et plus de 660 véhicules contrôlés. Les Forces de sécurité intérieure (FSI) du département ont également procédé au contrôle de 140 logements, permettant l’évacuation de 60 squats illégaux.
Enfin, parmi les 102 commerces contrôlés, 46 procédures administratives ont été engagées. Ces résultats, réalisés grâce au travail conjoint entre les forces de gendarmerie et de police, illustrent la réussite des opérations « Place Nette » et leur importance.

Par la lieutenante Floriane HOURS.

Photo Alain BLANCHOT.

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B

83250 La Londe les Maures