Actualités

Vie parlementaire

Françoise Dumont s'inquiète d'une sécheresse précoce

S'inquiétant des conséquences d'une sécheresse précoce, Françoise Dumont, sénatrice du Var, a interrogé, le 30 mars, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, pour connaître les mesures que le Gouvernement entend mettre en place.

En effet, compte-tenu des températures clémentes constatées depuis le début du printemps, et le manque de précipitations qui frappe, depuis de nombreux mois, le Sud de la France, et le Var en particulier, les sols commencent à être affectés par le manque d'eau. C'est dans ce contexte que Françoise Dumont a interrogé le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation.

CRISES CLIMATIQUES

La parlementaire varoise a souhaité connaître les mesures que le Gouvernement entendait mettre en place pour répondre aux risques de pertes agricoles. « Je lui ai demandé de me présenter les politiques que le Gouvernement aurait déjà mises en place et entendait mettre en place, en matière de prospectives agricoles, pour lutter contre les conséquences du dérèglement climatique et les crises climatiques exceptionnelles qui se multiplient », explique Françoise Dumont.

Dans sa question écrite, la sénatrice du Var ajoute : « Toutes les exploitations agricoles varoises ne disposent pas de moyens d'irrigations adéquats ou d'accès au Canal de Provence, qui leur permettraient une continuité d'activité en cas d'une sécheresse sur une période très longue ».

Face à cette situation particulièrement inquiétante, en matière de cultures et d'élevage en France, Françoise Dumont s'interroge : « D'ores et déjà, la question d'une restriction d'usage de l'eau pour lutter contre une sécheresse précoce se pose dans le Var, une situation inconciliable avec la pratique des cultures et l'alimentation des bêtes. Dans le contexte international de la guerre en Ukraine, qui impose à la France de produire une très grande quantité de production agricole pour réduire les risques de disettes et de famines, au niveau mondial, quelles sont les mesures que le Gouvernement entend mettre en place » ?

La sénatrice ne manquera pas de suivre, avec beaucoup d'attention, la réponse du ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, au regard de cet enjeux majeur, pour la capacité de résilience alimentaire de la France et pour la survie des exploitations et élevages situés dans le Sud de la France, en particulier dans le Var, département très sensible aux aléas climatiques.

Imprimer E-mail

Demo

L'actualité économique et politique du littoral varois

Edité par ADIM (fondée en 1983)

174, rue Eugène Baboulène - Apt.43 - Bât.B - BP 06

83250 La Londe les Maures